L'Intelligence Artificielle

L'intelligence artificielle, souvent abrégée avec le sigle IA, est définie par l’un de ses créateurs, Marvin Lee Minsky, comme : " la construction de programmes informatiques qui s'adonnent à des tâches qui sont pour l'instant , accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l'apprentissage perceptuel , l'organisation de la mémoire et le raisonnement critiquée . "


Il existe deux types d'Intelligence :

  • L'intelligence artificielle faible La notion d’intelligence artificielle faible constitue une approche pragmatique d’ingénieur : chercher à construire des systèmes de plus en plus autonomes, des algorithmes capables de résoudre des problèmes d’une certaine classe, etc... Mais, cette fois, la machine simule l'intelligence, elle semble agir comme si elle était intelligente. ( Il s'agit donc d'un programme préalable effectué par l'homme , ex : Jeu d'échec en ligne ) 
  • L'intelligence artificielle forte : Le concept d’intelligence artificielle forte fait référence à une machine capable non seulement de produire un comportement intelligent, mais d’éprouver une impression d'une réelle conscience de soi, de «vrais sentiments», et une compréhension de ses propres raisonnements.


Si certaines promesses semblent directement sorties d’un film de science-fiction, l’IA est déjà bien présente dans la plupart des secteurs d’activité : santé, transports, énergie, finance, commerce, administration...
Par exemple :

  • LA VOITURE AUTONOME, en test dans de nombreuses entreprises, sera capable d’analyser une situation - panneaux, vitesse, images etc. - et de prendre une décision : freiner, s’arrêter, tourner…
  • LA RECONNAISSANCE FACIAL, certaines caméras sont en mesure de reconnaître, donc d'identifier une personne
  • LA SYNTHÈSE VOCALE, permet déjà de "dialoguer" avec une machine, via des assistants personnels.



L’utilisation excessive de l’intelligence artificielle n’est pas sans risques. Même si cette technologie apporte des avantages, doit-on avoir peur de l'intelligence artificielle ?


Pour le moment, nous ne sommes pas en mesure de créer une intelligence qui serait en mesure d'avoir une cognition (=connaissance) , nous n'avons donc aucune raison d'avoir peur. Dans plusieurs années en revanche, la question pourrait se poser.
Si l'homme parviens à rendre la machine consciente de son existence, avec le potentiel énorme de l'intelligence artificielle, plus rien ne pourrait lui empêcher de devenir agressive.
Aujourd'hui, nous essayons d'imiter l'intelligence humaine et même de la surpasser alors que nous-mêmes n'en connaissons pas la totalité.
Si dans le futur, une machine consciente d'elle-même arrive à utiliser une intelligence plus efficace que l'intelligence humaine, que peut-on prévoir de ce qui se passera puisqu'on ne sait même pas ce qu'une intelligence plus performante que la notre est possible à créer ? Nous aurons alors une raison d'avoir peur.
Pour le moment nous ne devons pas en avoir peur, mais nous devons être vigilants, c'est d'ailleurs l'avis de plusieurs scientifiques reconnus, comme Stephen King ou Elon Musk.



Cette technologie a cependant des limites puisque ses domaines d’interventions ne sont pas infinis. Elles sont classées en trois catégories à savoir :

  1.  Limites matérielles : un processeur est loin d’atteindre la capacité du cerveau de l’homme. Par conséquent, un ordinateur possède une vitesse de communication à la seconde largement inférieure à celle du cerveau humain. En réalité, on ne peut pas comparer l’ordinateur au cerveau humain qui est inimitable du fait de sa plasticité cérébrale jusque là inexpliqué. C’est pourquoi par exemple le cortex auditif d’un sourd lui permettra désormais de traiter d’autres tâches, des attitudes qu’un ordinateur ne peut adopter. Pendant qu’un sourd a la possibilité d’utiliser son cortex auditif, il est presqu’impossible à un ordinateur sans carte de produire des signaux sonores.
  2. Limites cognitives : Le cerveau humain étant composé d’une grande étendue de neurones très complexes, cela lui permet de réfléchir à l’aide de son réseau. Par contre, quelle que soit l’évolution rapide des machines, elles ne peuvent se comparer à l’homme car elles sont abstraites alors que l’être humain est doté d’une âme et d’une conscience. Elles ne peuvent pas résoudre elles-mêmes les problèmes s’il n’y pas de bases de données écrites et incorporées. On dit qu’elles possèdent une intelligence relative, ou peut-on dire un semblant d’intelligence puisqu’une machine ne peut penser par elle-même.
  3. Limites émotionnelles : La différence entre l’intelligence artificielle et l’intelligence humaine sur le plan spirituel est caractérisée par la cognition et les émotions. En réalité, l’homme possède un pouvoir difficile à expliquer. Il ressent et reconnaît les émotions, alors qu’il est quasi impossible, voire inimaginable, à une machine de ressentir une émotion, en tout cas à l’heure actuelle. On peut dire toutefois que la reconnaissance faciale n’est pas assez loin de la reconnaissance émotionnelle. En fait, on pourrait reconnaître un sentiment sur le visage d’un homme par un système de reconnaissance faciale bien organisé. Ce système reste cependant limité pour le moment parce qu’il y a encore des émotions qui ne sont pas identifiables visuellement.


Les bienfaits de l'intelligence artificielle :



Les bienfaits de cette technologie sont ressentis dans beaucoup de domaines à savoir l’agriculture, la médecine, le secourisme et autres. Elle leur permet d’avoir un impact positif sur la société.

On retrouve en fait cette discipline dans de nombreuses machines, facilitant ainsi la vie quotidienne :

  • Grâce à ses nombreuses applications, cela créé des changements positifs dans la société.
  • Cette science est aussi au service de l’agriculture. En effet, elle a une influence positive sur la production agroalimentaire, elle permet de pouvoir répondre aux nombreux défis que sont la croissance de la population mondiale, la concurrence pour les ressources naturelles et le plafonnement de la productivité agricole.
  • Améliorez le diagnostic du cancer grâce aux méthodes de l’intelligence artificielle. Le cancer étant une maladie qui fait peur, attendre les résultats d’une biopsie qui peut tarder est vraiment pénible. Cette technologie s’investit heureusement pour accélérer le processus de diagnostic et de traitement.
  • Concernant le branche de l’informatique, l’intelligence artificielle développe la capacité des machines à pouvoir sentir, apprendre, raisonner, agir et s’adapter au monde réel. Ce qui donne plus de pouvoir à l’homme au moyen de l’automatisation des tâches complexes ou dangereuses. Partant de ce constat, selon certains scientifiques, l’évolution de cette technologie peut aboutir à une véritable révolution de la société.



La progression de l’humanité viendra sans doute de cette science puisqu’elle a déjà permis de créer des bureaux sans papier pour une bonne gestion en ligne.
L’IA est un secteur pourvoyeur d’emplois selon les experts, alors que certains pensent que le risque de perte d’emplois existe bel et bien et fait débat en ce moment. Ce qui est à noter, c’est qu’elle va s’étendre dans tous les domaines, influencer l’action de l’homme et transformer les économies.